FORUM QUE CHOISIR
Que Choisir : Expert - Independant - Militant
retour au site

Direct assurance non respect du contrat

marieb95
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 2
Enregistré le : 22 févr. 2017, 18:42

Direct assurance non respect du contrat

Messagepar marieb95 » 22 févr. 2017, 18:45

Bonjour,

Je me trouve dans une difficulté extrême et je suis scandalisée par la situation dans laquelle Direct Assurance me plonge. Où je suis assurée au Tiers pour mon véhicule.
Je me suis fait percuter par un camion sur une autoroute, qui est descendu du véhicule, qui a refusé de faire un constat puis qui a pris la fuite. J'ai contacté le tiers (un transporteur) et le gérant est de la même mauvaise foi que le conducteur admettant l'accident au téléphone mais refusant tout constat. Il m'a communiqué le nom de son assureur que direct assurance n'arrive pas à recouper à ce jour.

J’ai appelé immédiatement la police et me suis rendue au commissariat.
Celle-ci a refusée de recevoir une plainte pour délit de fuite au motif que j’ai eu le bon sens de prendre une photo du camion, avec sa plaque, à la date et l’heure de l’accident, géo localisée et que le conducteur était sorti de son véhicule, avait échangé avec moi et avait simplement refusé de faire un constat.
Pour la police sachant que le « Tiers est identifié » et qu'il y a eu un contact verbal il n’y a pas de délit de fuite.

J’ai donc déclaré mon litige en ligne sur mon espace direct assurance le soir de l'accident avec un constat rempli par ma part uniquement le 20 février et appelé direct assurance le 21 février 2017, qui me confirme (au premier appel) que le tiers est identifié lors de l’appel.
Dans les échanges suivants ils reviennent sur leur position, après avoir fait une recherche de l’assurance du tiers, en me précisant que cette fois ci il n’est pas identifié, et qu'il ne retrouve pas l'assurance. Ils ont envoyé à l'entreprise de transport un premier courrier, et s'engage à en envoyer un second dans 1 mois pour obtenir une déclaration du tiers. Que nous n'obtiendront pas comme me l'a confirmé le tiers par téléphone !
Que rien n’est pris en charge et comme le précise les conditions générales même l’immobilisation du véhicule.
Résultat des courses : plus de voiture, pas les moyens d’en racheter une sans indemnisation, impossibilité d’aller travailler sans véhicule et je dois payer en plus l’immobilisation du véhicule.
Et ce jusqu’à quand ? jusqu’à toujours car pour Direct assurance il n’y pas de tiers identifié puisqu’il ne reconnait pas sa faute. (le contraire de leur propre avis et celui de la police un jour avant …)

Mais Direct Assurance n’est pas n’importe quel assureur, il appartient tout de même au groupe AXA, je me dis qu’on ne peut pas me laisser comme cela….
J’ai donc fait une relecture de mes conditions générales. A aucun moment il n'est dit que le tiers non identifié ou n'ayant pas fait de reconnaissance des faits est une exclusion car tout simplement le « tiers identifié » n’est pas définit dans les conditions, et la "reconnaissance des faits" n'est mentionnée à aucun moment.
Ce qui me conforte dans l’idée qu’ils peuvent dire ce qu’ils veulent et pas toujours la même chose (cf mes deux appels)

La détresse financière dans laquelle je me trouve me pousse à me battre pour que Direct Assurance m’indemnise, comme le prévoit mon contrat, en tant que non responsable de l’accident.
Et de ne pas avoir des non réponses sur une indemnisation dans 6 mois lorsqu’ils auront été au tribunal face à l’autre assureur qu’ils sont incapable de retrouver.
Je veux juste qu’ils respectent mon contrat pour un véhicule qui ne coute pas plus de 2500 euros et qui m’est indispensable pour aller travailler.
Ces 2500 euros ne doivent pas être une montagne infranchissable pour un groupe qui fait 110 milliards de chiffres d’affaires et 8 milliards de bénéfices.
Un assureur a qui je ne demande pas de geste commercial mais juste respecter son contrat…

Je suis aller voir un assureur proche de chez moi qui m’explique que chez eux on serait remboursé directement qu’on aurait rien à avancer.
Mais comme je suis assuré sur internet ils font ce qu’ils veulent et interprète les conditions comme ils veulent.
Par gentillesse il m’a conseillé de contacter ma protection juridique ce que j’ai fait ce jour en espérant qu’ils m’aideront.

Il m’a également conseillé de contacter l’ACPR, a priori le contrôleur des assureurs.
J’ai leurs coordonnées je vais faire passer mon dossier dès demain chez eux.

Si vous avez d’autres solutions pour m’aider à me sortir de cette situation qui me met dans une grande difficulté financière ?
Une expérience à partager ? Depuis le début je suis victime d’une injustice …


Merci
Marie

marieb95
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 2
Enregistré le : 22 févr. 2017, 18:42

Re: Direct assurance non respect du contrat

Messagepar marieb95 » 27 mars 2017, 22:30

Bonjour,

Le problème reste à ce jour entier. DIRECT ASSURANCE fait jouer un délai de 2 mois (accident survenu le 20 février. DA m'annonce jusqu'à début Mai) pour prendre position sur le dossier, délai qui leur est soit disant nécessaire pour relancer la partie adverse et tenter d"obtenir une déclaration, que nous savons pertinemment que nous n'obtiendrons jamais.
Pendant ce temps, mon véhicule était immobilisé au garage où il avait été remorqué. J'ai du le récupéré sous peine de me voir facturer des frais de gardiennage : un comble ! Le véhicule n'a été expertisé que par photo, nous n'avons aucune certitude à ce jour que le châssis n'est pas endommagé. En tout état de cause, l'ensemble du système électrique alimentant les lumières (coffre, plaque d'immatriculation arrière, plafonnier etc...) est endommagé puisque ces lumières restent constamment allumées. Ce qui a eu pour effet de décharger la batterie. Le garage qui m'a rendu mon véhicule l'a démarré à la valise. J'ai roulé pour recharger la batterie mais ils n'ont pas pris la précaution de retirer toutes les ampoules, j'ai donc un véhicule chez moi qui :
1. n'a plus de batterie
2. même rechargé n'est pas sans risque puisque chassis non controlé et voyant rouge Airbag allumé (Airbag défaillant ou problème lié aux signaux lumineux?)

Le dernier échange téléphonique avec DA m'a indiqué qu'en cas de non retour de la partie adverse, un fond de garantie pouvait prendre le relai pour les réparations.

A ce jour j'en suis à plus de 1000€ de location de voiture, j'ai du donc liquider mes congés en Avril car je ne suis plus en mesure de me rendre au travail sans véhicule et n'ai pas les moyens de louer plus longtemps.

Je ne comprends pas cette situation qui pourrie alors que le problème devrait être pris dès à présent en charge par DA ou le fond de garantie. Le recouvrement de la créance auprès de la partie adverse peut intervenir après, je n'ai pas à en subir les conséquences.

Je suis sur le point de perdre mon emploi et suis désemparée. Je continue par ailleurs de payer une assurance pour un véhicule non roulant !

La position de DA sur ce dossier est inadmissible....
En comptant sur vos conseils.
Marie


Que faire en cas de litige ?

UFC-Que Choisir
UFC-Que Choisir


FRANCK DROIT ASSU
Consom'acteur ****
Consom'acteur ****
Messages : 122
Enregistré le : 15 août 2018, 11:05

Re: Direct assurance non respect du contrat

Messagepar FRANCK DROIT ASSU » 15 août 2018, 11:19

Bonjour,

Votre question date un peu mais je tiens néanmoins à vous répondre.

Jusqu'ici, la réaction de votre assureur me parait tout à fait normal, je pense qu'il a simplement une incompréhension de votre contrat et du rôle que peut jouer un assureur.

Je me tiens prêt à vos apportez les éléments d'explication que vous attendez (ou que vous avez très certainement dus obtenir depuis le temps...), mais avant cela, j'aurais besoin de savoir quelle est la preuve matérielle ou le faisceau d'indices graves et concordants que vous avez, permettant de démontrer avec certitude l'implication de l'autre véhicule dans votre accident?

Cdt,

Yayass
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 1
Enregistré le : 27 mars 2020, 17:02

Re: Direct assurance non respect du contrat

Messagepar Yayass » 27 mars 2020, 17:51

Bonjours

J aurais une question a vous poser sur ma situation actuel dans un sinistre avec avanssur (direct assurance )
J'ai un sinistre qui date du 25/12/19
Un vandalisme suite au vol
J'ai un rapport d'expertise qui date de 15/01/20
Véhicule irréparable
Avec proposition de cession
J'ai souhaiter conserve mon car j'ai un prêt dessus encore et en vue des différence valeur je me retrouver énormément perdant .
Je les garde pour le revendre a un professionnel
A se jour l'assurance ne veux toujours pas m'indemniser .
Mon dossier a était envoyer a un nouveau cabinet avec une nouvelle expertise .
J'ai pris contacte avec le cabinet .l'expertise a était effectuer de nouveau l'expert ces déplace a vue le véhicule mes depuis je n'est aucun autre information rien n'est gère auprès de mon assurance
Ont-ils le droit de faire ça?
Je voudrai faire l'acte de vente avec le professionnelle afin de conclure ma vente et d arrêter la cotisation payer inutilement ( le véhicule et entreposer chez le professionnelle met je n arrive a avoir aucune réponse pour savoir si je dois conserver le véhicule pour l'étude ou non le dernier mail de leur part m'indiquer qu il attendez le retour de se cabinet , et le cabinet me répond qu il leur a envoyer un mail il ya 1 mois déjà . Dans latente de votre réponse merci

Un problème juridique - Abonnement intégral Que Choisir + 4 questions juridiques

 


  • A lire aussi
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Assurance - Auto, Moto »



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

En savoir plus