FORUM QUE CHOISIR
Que Choisir : Expert - Independant - Militant
retour au site

Quand la véranda devient nocive...

Delphine cl
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 1
Enregistré le : 06 oct. 2018, 15:31

Quand la véranda devient nocive...

Messagepar Delphine cl » 06 oct. 2018, 15:38

Suite à des travaux de Véranda effectués par la concession Vie et veranda de Pierrelaye (contact: le directeur de l’agence lui-même !). L'extension bois a été posée en juin cette année 2018, et les travaux de maçonnerie ont suivi (ouverture dans mur porteur, pose IPN, pose placo-plâtre). Travaux terminés, nous avons payé « rubis sur ongle » à chaque fois que cela a été demandé et conformément au bon de commande.

Le 20 juillet, après de fortes pluies, nous avons constaté des infiltrations d'eau au niveau du mur intérieur de notre maison, à la jointure entre l'extension et la maison. Nous avons immédiatement contacté la concession de Pierrelaye qui après plusieurs relances très insistantes a finalement dépêché le SAV le 28 juillet.

Après intervention du SAV (les mêmes personnes qui ont posé la véranda), nous avons été laissés en plan. La fuite passant près d’une prise électrique et ayant des enfants, nous avons insisté sur l’urgence de l’intervention, il nous a été répondu que les plombs sauteraient s’il y avait un risque, ben oui normal de passer plusieurs semaines sans électricité si les plombs doivent sauter …

Entre le 20 juillet et le 15 septembre il n'a pas replu (ou très peu), et les murs ont séché, preuve que la pluie est bien à l'origine de ces infiltrations (nous n'avions aucune infiltration avant la pose). Les poseurs indiquaient une responsabilité possible du maçon, mais ce dernier n'est pas intervenu sur la toiture. Après avoir contacté à nouveau le SAV, il nous a été répondu "on ne peut rien faire". Les seules interventions sur notre toiture ont été faites par les poseurs.

Nous avons payé cher pour une véranda "clés en main" et nous nous retrouvons à plusieurs reprises entre un vérandiste et un maçon qui se rejettent la balle, suite à un défaut d'étanchéification de l'ouvrage réalisé (car c'est bien ce dont il s'agit). En août, période de congés, plus personne n'a été en mesure de nous répondre, et nous avons donc un ouvrage non étanche qui va affronter les intempéries. Le fait que nous n'acceptions pas d'attendre le mois de septembre que nos murs soient imbibés pour une hypothétique intervention, la réponse du directeur de l’agence a été qu’il avait des prospects à voir et qu’il était en congés le soir même, car moi le client qui avait tout payé devait comprendre qu’il était fatigué

Suite à relances, un expert est enfin venu le 18.09, il a lui-même constaté que la fuite était due à la pose de la véranda.

Nous avons encore relancé pour avoir l’intervention qui a enfin eu lieu le 06.10.18

Toutefois, l'intervention ne correspond à ce que mentionne le rapport de l’expert mandaté par vie et véranda. Il a été posé de la bande bitumeuse sur une longueur de 30 cm et non sur toute la longueur comme spécifié sur le bon d’intervention.

Avec en plus une posture inacceptable du poseur vie et veranda qui avant d'intervenir, a sur un ton odieux, de nouveau décliné sa responsabilité est allé jusqu'à contester le compte-rendu de l’expert mandaté par vie et véranda.

Il est allé jusqu'à enlever des tuiles pour tenter de prouver que la fuite était due à notre machine à laver, laquelle tourne quasi quotidiennement depuis août. Evidemment c'était sec, puisque l'infiltration est due à un défaut d'étanchéité de la véranda lorsqu'il pleut...

A date, nous considérons donc que le défaut est donc toujours présent car l'intervention n'a pas été faite comme indiqué par l'expert.

Nous attendons maintenant que soit planifiée une nouvelle intervention, avec un autre poseur.

Nous attendons par ailleurs que vie et veranda fasse en sorte que les dégâts causés par le défaut d'étanchéité de la pose soient réparés : placo-plâtre, laine de verre.

Il est inacceptable que devions relancer sans cesse pour que soit réparée la faute qui incombe à VIE ET VERANDA, la gestion de ce dossier est lamentable, au même niveau que leur (non) communication.

vieveranda
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 6
Enregistré le : 15 sept. 2017, 08:16

Re: Quand la véranda devient nocive...

Messagepar vieveranda » 12 oct. 2018, 14:35

Bonjour Mme Cl,

Nous avons pris contact avec le concessionnaire concerné afin de faire le point sur votre dossier.

Il y a eu une incompréhension de notre côté entre la personne qui a réalisé une intervention chez vous et les personnes qui ont réalisé la pose de la véranda.

Ceci explique que l'intervention du 06 octobre dernier ne corresponde pas aux préconisations du 18 septembre.

Concernant votre fuite, comme convenu avec vous par téléphone, nous allons réaliser une intervention pour redescendre la gouttière et éviter ainsi que celle-ci déborde lors de fortes averses, puisque c'est surtout à cette occasion que la fuite s'est dévoilée et que vous n'avez pas de problèmes d'étanchéité en situation normale d'averse.

Cette dernière intervention devrait régler définitivement votre problème.

Encore merci pour votre retour d’expérience. Je vous invite à recontacter votre concessionnaire si vous souhaitez discuter plus en détails de votre projet avec les personnes qui l’ont suivi depuis le début.

Bonne journée à vous,

Alexandre – Vie & Véranda


Que faire en cas de litige ?

UFC-Que Choisir
UFC-Que Choisir


Nico37
Consom'acteur *****
Consom'acteur *****
Messages : 2582
Enregistré le : 26 mars 2012, 21:45

Re: Quand la véranda devient nocive...

Messagepar Nico37 » 06 nov. 2018, 16:13

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/coordonnees-des-DDPP-et-DDCSPP

ERIC1966
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 1
Enregistré le : 13 mars 2019, 01:37

Re: Quand la véranda devient nocive...

Messagepar ERIC1966 » 13 mars 2019, 01:55

Exactement la même situation avec le concessionnaire de Servon. Des fuites dès la pose de la véranda en 2014, une intervention qui ne résoud pas le problème. De nombreux échanges, obligé de faire intervenir l'assurance avec une expertise et la encore mauvaise fois. Les fuites ne sont pas liées à la mauvaise pose mais à des épines de pin. Je fais abattre l'arbre soit disant cause des fuites, bien évidemment cela continue.
Mon assurance m'indemnise pour les dégats causés à l'intérieur de la maison et me conseille d'entamer une procédure judiciaire pour faire réparer la véranda.
Je vais entamer cette procédure, pour une véranda qui a couté 31K euros, avoir une pièce inutilisable et être obligé d'aller en justice pour obtenir réparation c'est incroyable.
Le SAV est inexistant et tout comme vous , tout est prétexte à causes fallacieuses pour ne pas remplir leurs obligations.
Tout comme vous je trouve lamentable d'être obligé de relancer sans cesse pour voir réparer une fuite qui est causée par Vie et Véranda

Un problème juridique - Abonnement intégral Que Choisir + 4 questions juridiques

Retourner vers « Travaux »



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

En savoir plus