FORUM QUE CHOISIR
Que Choisir : Expert - Independant - Militant
retour au site

Sites internet de location de véhicule entre particulier : DANGER

Bengy56
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 2
Enregistré le : 01 août 2017, 09:50

Sites internet de location de véhicule entre particulier : DANGER

Messagepar Bengy56 » 01 août 2017, 09:58

Permettez-moi de vous relater mon retour d’expérience en cette période de vacances d’été.
Le 31 juillet 2017, mon véhicule C3 Picasso de 2011 avec 49 000kms au compteur tombe en panne d’injection alors que j’étais allé chercher mes petits enfants à 160 kms de chez moi. En roulant en mode dégradé, je réussi à parcourir 65 kms sur 3 cylindres à 80km/H de moyenne.

Ainsi, je passe l’après-midi à essayer de me dépanner par moi-même. Faute de réussir, je cherche un garage : le concessionnaire Citroën ne peut pas me prendre avant 7 jours, mais un diéséliste local m’accorde un rendez-vous sous 3 jours (délais de réparation à suivre selon les pièces à changer).

Stressé par les évènements, en fin d’après-midi, je m’inscris sur « drivy.com » pour accéder à une offre de location d’un véhicule Peugeot Partner pour lequel le particulier loueur est noté 5/5 pour 37 évaluations (61 locations réalisées depuis 2016 pour 3 véhicules en location).

Je paye 94 euros à drivy.com pour 3 jours de location et 300 kilomètres (y compris 24 euros pour l’option assurance qui prévoit une réduction de franchise de 800 à 150 euros en cas de sinistre). La location est prévue débuter le lendemain à 09h00.

En retour, drivy.com me communique le numéro de téléphone du particulier loueur qui a accepté le contrat de location. Vers 20h30, je l’appelle pour convenir du rendez-vous.
Il me dit être en déplacement professionnel à 140 kms et ne pas pouvoir venir réaliser les formalités. Il me propose d’annuler le contrat avec drivy.com pour traiter en direct et en espèces avec une de ses relations qui serait présente sur place.
Je lui réponds que NON au titre de l’extension d’assurance prise avec drivy.com.
Qu’à cela ne tienne, il me dit être très arrangeant : la voiture est stationnée ouverte sur un parking de la gare avec la clef de contact dans le cendrier et les documents du véhicule dans le vide poche sous plafond. Je n’ai qu’à prendre le véhicule et à le ramener (plein fait) dans 3 jours.

Je fais 3 kms en mini-vélo pliant afin de me rendre sur ce parking pour y découvrir un Peugeot Partner usagé de 1999 - Personne d’autre présent sur place.
Le compteur affiche 279 000 kms ;
La vignette du contrôle technique affiche une suite de XXX XXX XXX
Je consulte les documents du véhicule :
- La carte grise est barrée « véhicule vendu dans l’état » en 2015. Elle est au nom de l’ancien propriétaire ;
- La carte verte de l’assurance (en cours de validité) est au nom d’une tierce personne féminine;
- Il y a bien deux rapports de contrôle technique faits en 2016, sans défaut majeur, mais ceux-ci affichent l’immatriculation d’un autre véhicule !

Je démarre le véhicule. Celui-ci fait un bruit de vieux tracteur.
J’annule ma location sur drivy.com au prétexte de l’absence de contrôle technique conforme.
Le loueur me réponds « OK – Pas de soucis »
drivy.com m’annonce que je serai remboursé sous 3 jours.

La responsabilité de drivy.com se limitant à une prestation de mise en relation, voilà comment j’ai failli me rendre complice de multiples délits en cas de contrôle routier ou d’accident corporel.

Bengy56
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 2
Enregistré le : 01 août 2017, 09:50

Re: Sites internet de location de véhicule entre particulier : DANGER

Messagepar Bengy56 » 11 août 2017, 16:51

Bonjour;
Le site "drivy.com" m'a effectivement remboursé dans les délais affichés.

Par contre, le particulier loueur vient de me relancer par SMS pour "me remercier quant à mon évaluation sur le site malgré le fait qu'il aurait retrouvé sa voiture avec les feux allumés et la batterie à remplacer". Ce que j'ai réfuté immédiatement par retour de SMS.

A ce jour, 11/08/2017, sur "drivy.com" pour Lorient (56100) :
- Le Partner n'est plus affiché à la location;
- Ce même particulier continue de louer une Renault Clio II Diesel gris clair de 2004
et une Peugeot 206 Essence de 2000 (kilométrage supérieur à 200 000 kms).

Effectivement, ce particulier loueur fait les prix les moins onéreux Lorient Agglomération et ne prend pas de caution...


Que faire en cas de litige ?

UFC-Que Choisir
UFC-Que Choisir


Kachan_fr
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 5
Enregistré le : 16 juin 2017, 14:28

Re: Sites internet de location de véhicule entre particulier : DANGER

Messagepar Kachan_fr » 18 avr. 2018, 17:24

Bonjour,

Je voudrais en tant que loueur particulier sur Drivy, laisser mon témoignage ici. A toutes fins utiles.

Nous sommes un couple, et nous avons travaillé pendant une vingtaine d'années à 60 km A/R de chez nous, pas dans la même direction, nous avions donc deux véhicules. Il y a trois ans, nous avons créé une entreprise à deux et nous travaillons chez nous avec des déplacement ponctuels chez des clients. Nous avions donc une voiture de trop, et elle n'a pas roulé pendant un an et demi.

Voyant que l'état de la voiture se dégradait, nous avons décidé de faire quelque chose, soit la vendre, soit la louer. La voiture est de 2009, donc considérée comme ancienne. Elle n'a pas trop de km (75000 environ) elle est comme neuve après être passé entre les mains de professionnels (nettoyage, révision, contrôle technique) et elle est très bien équipée (moteur de 85CV, jantes alus, intérieur cuir, ordinateur-régulateur-limiteur et auto-radio BT). Le prix de vente étant décevant, nous l'avons donc mise en location chez Drivy début 2017. Cela permet de la faire rouler et de payer les frais, arrondir ses fins de mois, on y est pas encore et ce n'est pas le but.

Je suis arrangeant, je passe sur les (petits) coups hérités dans les parkings, ou les petits manques en carburant. Mais comme tout particulier qui tient à son véhicule, je sélectionne les locataires, je limite les durées et les kilomètres. A cause de notre activité professionnelle, je n'accepte que les locations qui m'arrangent et je ne peux pas tenir à jour le calendrier des disponibilités de la voiture en fonction de mon emploi du temps, sinon je ne m'en sors pas. Je refuse donc pas mal de demandes et je me fais engu*** par Drivy.

Drivy me tanne depuis le début pour que je diminue mon prix, pour que j'accepte les locations immédiates, pour que je diminue mon prix au bout de trois jours, pour que j'accepte plus de km par jour et pour que j'installe leur boitier.

Je me suis inscris sur un groupe Facebook de loueurs Drivy et je me suis présenté comme je viens de le faire ici. C'est tout juste si je ne me suis pas fait insulter, en tous cas je me suis fait foutre de ma gu***. Je me suis retrouvé au milieu de professionnels qui possédaient 5-10 jusqu'à 20 véhicules en location sur Drivy. Ces gens-là profitent de la structure commerciale de Drivy, des avantages, des assurances pour en faire un job sans risque et surfent sur l'aura de l'économie collaborative de particulier à particulier, mon... Oeil ! C'est tout juste si je ne suis pas fait engueuler parce que j'étais un pauvre amateur qui venait leur retirer le pain de la bouche.

Bref,maintenant vous savez à quoi vous en tenir, Drivy (Et d'autres, car les pros que j'ai vu ne se contentaient pas d'un seul site) c'est de la location pro, pas du partage collaboratif.

Drivy n'arrête pas de me seriner pour que je diminue mon prix car mon véhicule n'est plus tout jeune, et là, cerise sur le gâteau, vient de m'annoncer que les kilomètres compris dans une unité de location (24h) passent de 100 à 200 sans que je puisse rien y faire. Je pense que je vais de ce pas enlever mon véhicule de la location.

@+

benjaminlyon
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 1
Enregistré le : 10 août 2018, 09:16

Re: Sites internet de location de véhicule entre particulier : DANGER

Messagepar benjaminlyon » 10 août 2018, 09:18

Bonjour,

Je suis propriétaire sur Drivy et voilà le problème qui m'arrive :

J'ai loué mon véhicule en mars 2018 à un locataire et pendant cette location j'ai reçu une amende pour téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule en circulation.

Étant le propriétaire je reçois l'amende à mon domicile, que je renvois en suivant la procédure de Drivy comme à l'habitude. Étant depuis deux ans sur le site et ayant à peu prés 90 locations à mon actif, je connais la démarche à suivre.

Cependant je reçois l'amende majorée, donc comme cela peut arrivé j’écris à l'Officier du Ministère Public en lui expliquant que la voiture étais louée au moment des faits et en envoyant le contrat de location et le permis de conduire recto verso en photo.

Et là intervient le problème, l'OMP me répond "afin de traiter votre réclamation, je vous prie de bien vouloir m'adresser un justificatif de domicile récent de la personne que vous désignez comme étant le conducteur du véhicule au moment des faits."

Drivy ne demandant pas ce document aux locataires alors que des entreprises de locations comme ADA, Rentacar ou d'autres le font, je ne peux envoyer ce document. Drivy le demande par la suite au locataire qui refuse de l'envoyer.

Je les appelle plusieurs fois, en me répond que Drivy traite le problème et que l'on va me rappeler. Je suis serein une entreprise comme Drivy qui s'ouvre à l'international, qui veut reprendre actuellement l'autopartage sur Paris doit avoir un service juridique compétent pour traiter ce problème.

Cependant personne ne me rappelle. Hier, je décide de les rappeler pour la quatrième fois . La personne au bout du fil me dis que au final, ils ne sont pas compétents pour m'aider. Elle me dis d'aller sur le site de l'ANTAI. Je lui rétorque que ce n'est pas possible ce n'est pas une amende automatisé. Elle me dis de voir avec le service public, que ce cas n'est jamais arrivé.

Et là je lui dis de regarder mon dossier, cela m'était arrivé il y'a 1 an pour un locataire ayant eu une amende de stationnement. J'avais était débouté par l'OMP car l'adresse qu'il avait fourni n'était pas la bonne. Et, encore une fois le locataire n'avait pas renvoyé son justificatif de domicile. J’avais donc payé l'amende de 33 euros et Drivy m'avais remboursé.

La l'amende majoré est à 300 euros et ce qu'il me chagrine le plus c'est les 3 points de perdus. J'attends de voir ce que peut faire Drivy, malgré mes récents appelles qui me laissent inquiets. La personne au téléphone m'a même dis de chercher par moi même sur Internet, d'où ce message sur ce forum et d'autres que je vais laisser en quête de renseignement.

Le point noir est que l'adresse du locataire n'étant pas vérifié par Drivy : TOUS LES LOCATAIRES QUI DONNENT UNE MAUVAISE ADRESSE POUR UNE LOCATION N AURONT AUCUNS SOUCIS EN CAS D AMENDE REÇU PENDANT LA LOCATION ET LE PROPRIÉTAIRE CE TROUVERA DONC EN TORT CAR L AMENDE NE PEUT ÊTRE RENVOYÉ AU LOCATAIRE !!

Pour terminer Drivy prend 30 pourcents de commission et nous met en lien avec des personnes mais en cas de problème nous laisse nous débrouiller tout seul aussi bien le propriétaire que le locataire ( des personnes ayant loués des véhicules m’ont raconter leur déboires.)

Jusque là tous mes problèmes avaient pu être traiter par Drivy de manière performante mais ce cas là m'inquiète fortement.

Si quelqu'un peut me dire que répondre à l'OMP ou quelles démarches suivre, merci.

Cordialement.

Benjamin

P.S : Si judiciairement plus rien n'est possible le minimum serait que Drivy me rembourse le montant de l'amende et me paye un stage de récupération de points. je vous tiens au courant de la suite de l'affaire.

Un problème juridique - Abonnement intégral Que Choisir + 4 questions juridiques

Retourner vers « Location de voiture »



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

En savoir plus