FORUM QUE CHOISIR
Que Choisir : Expert - Independant - Militant
retour au site

Le dossier sur le compteur linky. Informations complémentaires

Fleurdevie57
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 5
Enregistré le : 21 oct. 2017, 16:48

Le dossier sur le compteur linky. Informations complémentaires

Messagepar Fleurdevie57 » 21 oct. 2017, 18:58

Bonjour,
Je voudrais apporter quelques informations complémentaires importantes par rapport à ce que j'ai lu dans la revue Que choisir d'octobre 2017.
1) Pourquoi certains des nouveaux compteurs disjonctent fréquemment ?
Les anciens compteurs prennent en compte la consommation en kW alors que les nouveaux s'appuient sur une puissance exprimée en kVA, ce qui n'est pas la même chose ! Jusqu'à maintenant personne n'a remarqué que la puissance électrique figurant sur les factures est passée, dans les années 2010, du kW au kVA parce que les compteurs ne faisaient pas la différence. Avec les nouveaux compteurs, la puissance électrique est décomposée en kVA (puissance apparente) , en kW (puissance active) et en puissance réactive, ce qui n'est pas la même chose. Je ne vais pas rentrer dans une discussion technique mais il faut savoir que la puissance active (celle qui apparait sur la facture) est égale à la puissance apparente (en kW) multipliée par un facteur de puissance appelé cosinus phi. Ce mode de comptage engendre, de facto, une augmentation de la puissance de l'abonnement souscrit lorsque l'on se situait, avec l'ancien compteur, en limite de la puissance d'abonnement . La puissance autorisée par le compteur LINKY n'est plus la même que celle de l'ancien compteur ; d'où des disjonctions qui n'avaient pas lieu avant. Soit dit en passant, cela veut dire aussi que la consommation prise en compte par le Linky sera supérieure à ce qu'elle aurait été auparavant...Ceci est facile à vérifier sur les factures.
2) Les ondes électromagnétiques : contrairement aux allégations des organismes officiels, les ondes résultant du Linky sont particulièrement dangereuses pour la santé. Pour s'en convaincre, il suffit de faire des mesures et de se référer à des études indépendantes sérieuses (qui existent). Il n'est pas question pour moi de développer ce sujet ici car ce serait très long mais attention aux dégâts : ils seront infiniment plus importants que ce que nous avons connus jusqu'à maintenant. Je suis géobiologue et je constate ce qui se passe (je ne suis pourtant pas dans les à priori...). La mesure du rayonnement permanent d'un Linky est comprise entre 2 et 3V/m, soit autant qu'une antenne-relais dont la dangerosité est avérée. Le Linky émet jusqu'à 395KHz. Le réseau de distribution électrique n'étant pas blindé, l'énergie est rayonnée et pollue en électrosmog !
3)Le refus de pose d'un nouveau compteur : contrairement à ce que j'ai lu dans le QC déjà cité, Enedis n'a pas le pouvoir d'imposer la pose car, d'une part, il n'est pas propriétaire des compteurs (ce sont les communes) et, d'autre part, les contrats d'électricité (datant d'avant le 1/02/2014) portent sur une fourniture de courant en 50Hz, à l'exclusion de toute autre fréquence, et le changement de compteur ne peut être effectué qu'en respectant cette clause (ce qui n'est pas le cas du Linky). J'ajoute que , pour poser des compteurs, une assurance responsabilité civile professionnelle est obligatoire et doit être présentée, à jour de cotisation, sur simple requête du client, et couvrir l'ensemble des activités d'Enedis et de ses partenaires, ainsi que les dégâts matériels et immatériels qui pourraient être occasionnés par l'installation ou le fonctionnement du Linky. Or Enedis contrevient à cette obligation d'assurance auquel il est tenu au titre de l'article 1792-4 du Code Civil, ce qui est un comble !

RENAUD therese
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 1
Enregistré le : 24 oct. 2017, 14:13

Re: Le dossier sur le compteur linky. Informations complémentaires

Messagepar RENAUD therese » 24 oct. 2017, 14:36

Bonjour, j'ai besoin d'aide ...Pouvez vous me donner un modele de lettre pour que je puisse refuser ce compteur dont je ne veux pas Merci de m'aider


Que faire en cas de litige ?

UFC-Que Choisir
UFC-Que Choisir


Fleurdevie57
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 5
Enregistré le : 21 oct. 2017, 16:48

Re: Le dossier sur le compteur linky. Informations complémentaires

Messagepar Fleurdevie57 » 25 oct. 2017, 10:13

Bonjour,
Voici un lien où vous trouverez des lettres-types : //stoplinkynonmerci.org/?Modeles-de-courrier-de-refus-du-compteur-Linky-5.
Ceci dit, sachez qu'Enedis étant dans une totale illégalité pour la pose du compteur, il vous suffit de signifier, par lettre recommandée avec AR, votre refus et il n'est pas nécessaire de vous justifier. Certaines personnes font notifier le refus par huissier mais c'est une procédure qui n'a pas plus de valeur. Il est bon de coller sur votre compteur actuel votre refus : on trouve sur le Net des autocollants pour faire çà.
Si vous souhaitez que je vous transmette le courrier que j'ai adressé, pour ma part, à Enedis, pour signifier mon refus, me la demander en MP (elle fait 15 pages ! ).
Bonne journée !

samson-22
Consom'acteur ****
Consom'acteur ****
Messages : 240
Enregistré le : 20 nov. 2013, 10:28

Re: Le dossier sur le compteur linky. Informations complémentaires

Messagepar samson-22 » 26 oct. 2017, 09:05

Bonjour "Fleurdevie57",
Votre explication sur "Pourquoi certains des nouveaux compteurs disjonctent fréquemment ?" est inexacte pour la seule et bonne raison que les anciens compteurs ne disjonctaient pas! Linky, oui, c'est un compteur/disjoncteur, mais pas les compteurs mécaniques ou électroniques précédents, qui n'intervenaient pas pour disjoncter, mais laissaient le "disjoncteur" faire ce travail, en ne tenant compte que de l'intensité (en Ampères), réglée sur 15, 30, 45 A ...
Donc rien à voir directement avec puissance apparente ou puissance active. Il n'est d'ailleurs pas certain que Linky disjoncte en fonction de la puissance apparente, même si c'est celle-ci qu'il affiche. A mon avis, il disjoncte sur la puissance réelle!
D'ailleurs contrairement à ce que vous dites, les compteurs électroniques savent très bien faire la différence entre puissance apparente (en VA) et puissance réelle (en W), puisqu'ils sont capables d'afficher les deux données en temps réel.
Non, la différence avec les anciens compteurs est liée au fait que désormais, c'est effectivement sur la puissance (réelle ou apparente) que Linky disjoncte, et non plus seulement sur l'intensité (30 A par exemple). Ça change tout, car la tension prise en compte (230V) n'est pas égale à la tension virtuelle (200V) qui était implicitement comptée pour simplifier le calcul du calibrage du disjoncteur (on admettait 30A pour 6 KVA de puissance souscrite, c'était plus facile, alors qu'il aurait fallu disjoncter AVANT 30A pour tenir compte de la tension). Enedis le sait très bien, mais laisse les gens faire la confusion avec la différence entre puissance apparente et réelle de façon à laisser noyer le poisson! Et il ne faut pas compter sur les journalistes pour nous expliquer des choses de ce genre-là!
La vérité, on n'est pas près de l'entendre, ça arrange tout le monde en semant la confusion ...
surtout Enedis qui n'est pas décidé à démentir l'erreur!

Fleurdevie57
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 5
Enregistré le : 21 oct. 2017, 16:48

Re: Le dossier sur le compteur linky. Informations complémentaires

Messagepar Fleurdevie57 » 26 oct. 2017, 09:33

Bonjour Samson 22,
Je ne rentrerai pas dans une discussion sémantique ni dans un débat technique qui n'intéresse sûrement pas grand monde.
D'abord, je tiens à dire que , bien sûr, les anciens compteurs disjonctent lorsque l'on fait fonctionner trop d'appareils électriques en même temps et que l'on dépasse notablement la puissance souscrite, mais, avec le Linky, cela se produit avant la limite précédente et bien plus facilement.
Ensuite, ce qui est important c'est que l'on soit passé de la facturation en kW à celle en kVA, dès lors que l'on passe au compteur Linky, car ce qui est facturé n'est plus la même consommation.
Pour le reste, ma foi, c'est bien secondaire.
Ce qui est certain est, effectivement, qu'Enedis entretient la confusion pour...mieux nous berner.
Bonne journée.

samson-22
Consom'acteur ****
Consom'acteur ****
Messages : 240
Enregistré le : 20 nov. 2013, 10:28

Re: Le dossier sur le compteur linky. Informations complémentaires

Messagepar samson-22 » 26 oct. 2017, 09:52

Bonjour,
Je suis désolé, non les anciens compteurs ne "disjonctaient" pas, puisque c'était le disjoncteur qui était chargé de ce "travail". D'accord, c'était "à la louche", mais on n'avait pas mieux, et finalement c'était pas si mal... D'accord aussi : "avec le Linky, cela se produit avant la limite précédente et bien plus facilement."
D'accord également avec la dernière phrase, nos dirigeants n'ont pas vraiment intérêt à ce que les vraies raisons, les vrais calculs soient connus! Ce qui les arrange bien, c'est que c'est très technique et assez complexe. Les pouvoirs de tous les temps ont tablé sur l'ignorance, ou la difficulté à comprendre. On peut même effectivement les soupçonner d'entretenir la confusion, qu'ils ont beau jeu de démonter ensuite en disant : "Mais bien sûr que non, c'est complètement faux! Evidemment, mais il aurait fallu le dire avant!"

Avatar du membre
Neptunus
Consom'acteur **
Consom'acteur **
Messages : 13
Enregistré le : 17 août 2017, 12:11

Re: Le dossier sur le compteur linky. Informations complémentaires

Messagepar Neptunus » 26 oct. 2017, 23:27

@ Fleurdevie57
Bonjour,
Où avez-vous lu que la facturation se fait désormais sur la base des kVA consommés (puissance apparente) et non des kW (puissance active) ? Si vous êtes équipé d'un compteur Linky vous devriez voir qu'il comptabilise votre consommation en kWh comme les anciens compteurs. Seuls les gros consommateurs (certaines entreprises) paient leur consommation sur la base de la puissance active... afin de les inciter à s'équiper de dispositifs de compensation. De toutes manières, dans nos habitations, le facteur de puissance est proche de 1. Nous avons peu de moteurs électriques).
Cdlt

Fleurdevie57
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 5
Enregistré le : 21 oct. 2017, 16:48

Re: Le dossier sur le compteur linky. Informations complémentaires

Messagepar Fleurdevie57 » 27 oct. 2017, 07:08

Bonjour,
Je me suis mal exprimé : il y a, d'un côté, la puissance du compteur qui est bien exprimée en kVA (anciennement donnée en kW, ce qui n'est pas la même chose) et, d'un autre côté, la consommation électrique, exprimée en kWh. Voici un lien qui explique simplement cela : https://www.fournisseurs-electricite.com/faq/212-conseils/29701-conversion-kva-kwh
Bonne journée.

Avatar du membre
Neptunus
Consom'acteur **
Consom'acteur **
Messages : 13
Enregistré le : 17 août 2017, 12:11

Re: Le dossier sur le compteur linky. Informations complémentaires

Messagepar Neptunus » 28 oct. 2017, 10:32

@ Fleurdevie57

A propos de la facturation, vous dites que vous vous êtes mal exprimé. Vous aviez pourtant écrit : « ce qui est important c'est que l'on soit passé de la facturation en kW à celle en kVA, dès lors que l'on passe au compteur Linky, car ce qui est facturé n'est plus la même consommation.
Pour le reste, ma foi, c'est bien secondaire
». Eh bien si, c'est toujours la consommation relative à la puissance active qui est facturée aux particuliers.

Peut-être vous-êtes vous mal exprimé aussi à propos du rayonnement électromagnétique généré par le CPL dans les logements ? L’Agence Nationale de Fréquences (ANFR) et le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) ont mesuré ce champ dans les logements équipés. Le champ électrique ne dépasse pas 1 V/m à 20 cm des compteurs. Rapelons que la valeur limite réglementaire est à 87 V/m à la fréquence utilisée par Linky… qui est comprise entre 35 et 90 kHz (et ne va pas jusqu’à 400 kHz comme vous l’écrivez, mais ceci est secondaire). Sachant, de plus, que le rayonnement décroît en fonction du carré de la distance à la source, vous ne risquez pas grand chose avec Linky.

Fleurdevie57
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 5
Enregistré le : 21 oct. 2017, 16:48

Re: Le dossier sur le compteur linky. Informations complémentaires

Messagepar Fleurdevie57 » 28 oct. 2017, 12:02

Bonjour,
Je ne répondrai pas à Neptunus : ce serait perdre mon temps. Les normes françaises en matière d'ondes électromagnétiques, radiofréquences et hyperfréquences ne sont pas acceptables : elles ne protègent pas les êtres vivants ! S'y référer, c'est ignorer la réalité des problèmes et c'est bien commode pour se rassurer...Comment expliquer qu'en Europe, les normes de certains pays (dont celles de la France) soient 50 fois plus permissives que celles d'autres pays ?
Bonne journée !

Un problème juridique - Abonnement intégral Que Choisir + 4 questions juridiques

Retourner vers « Electricité - Gaz »



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

En savoir plus