FORUM QUE CHOISIR
Que Choisir : Expert - Independant - Militant
retour au site

2008 : Rappel bidon par Peugeot qui se défausse sur ses clients

james14
Consom'acteur ****
Consom'acteur ****
Messages : 127
Enregistré le : 27 févr. 2021, 13:26

Re: 2008 : Rappel bidon par Peugeot qui se défausse sur ses clients

Messagepar james14 » 01 mai 2022, 17:45

@olivier g 77
"https://www.facebook.com/groups/974101119789655/?ref=share"
la réponse des profs de droits (ce qui doit s’appliquer) à cette question
"Défendre ses droits, est-ce défendre ses intérêts ?"

"il n' y a pas lieu de faire cet amalgame :si l'infraction de PEUGEOT a été pratique que sur LAMBDA c'est à LAMBDA de l'assigner.Si l'infraction de PEUGEOT est pratiquée sur X personnes c'est à la DGCCRF de faire ce travail"
reste à savoir pourquoi la DGCCRF reste à l’écart et compte les points...........PEUGEOT n'a pas raté ma réflexion non plus ce qui explique le comportement du service client,de la protection juridique

Syl20 Mich
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 1
Enregistré le : 13 mai 2022, 10:54

Re: 2008 : Rappel bidon par Peugeot qui se défausse sur ses clients

Messagepar Syl20 Mich » 13 mai 2022, 10:59

Bonjour,
Comme nombre de Clients PSA/Citroën, mon véhicule 3008 (2018) a été pris en charge/remorqué par "Peugeot Assistance" après que le voyant rouge de "Problème de pression d'huile moteur" a apparu sur mon tableau de bord. Peugeot a remplacé une vingtaine d'éléments ... dont la courroie de distribution.
Peugeot m'a indiqué prendre en charge de façon exceptionnelle et gracieuse les travaux sur le moteur. Peugeot m'a par contre facturé la location d'un véhicule de remplacement. La stratégie est grossière et ne vise qu'à masquer un défaut de conception "structurel" sur ses moteurs "PureTech".
Je subis deux préjudices, celui lié à l'immobilisation de mon véhicule et celui lié à sa perte de valeur vénale (des travaux sur un moteur ne sont pas "neutres" et ne peuvent pas être dissimulés en cas de revente). Mais, le plus grave est que Peugeot m'a délibérément laissé utiliser un véhicule dangereux pendant plus de 6 mois. En effet, j'ai très tôt interrogé Peugeot quant à l'apparition sporadique et inexpliquée (le niveau étant conforme) d'un voyant orange de "défaut d'huile". Alerté par un garagiste qui connaissait ce problème "structurel" de courroie, j'ai très tôt demandé à Peugeot si mon véhicule pouvait être concerné par ce problème. La réponse à été à deux reprises négative. J'ai, de façon avisée, demandé par écrit l'extension de ma garantie d'entretien/maintenance. "Étonnamment", celle-ci m'a été refusée, après que j'ai du relancer plusieurs fois par écrit pour obtenir une réponse du concessionnaire.
La réglementation européenne est extrêmement claire, tout constructeur automobile est obligé de rappeler ses véhicules déjà commercialisés, s'il s'avère qu'ils peuvent porter atteinte à la sécurité routière. Peugeot (Stellantis) s'expose à de lourdes sanctions en ne respectant pas cette réglementation.
Pour lancer une action de groupe, la loi française précise qu'il faut s'appuyer sur une association de consommateurs agréée (c'est la cas d'UFC-que choisir) et être a minima deux plaignants ...
Je suis déterminé à aller dans cette direction et cherche au moins une personne disposée à m'accompagner. Il n'y a aucune charge financière (c'est l'association qui la porte) et s'il devait y en avoir une, je porterai celle-ci.
A vous lire !
Cordialement.
Bonjour,

Je suis prêt à me joindre à votre action de groupe.
J'ai acheté une Peugeot 308 neuve, la courroie a été changée car elle se désagrégeait au bout de 25 000 km (Peugeot a pris en charge les coûts car elle était sous garantie), aujourd'hui rebelote à 113 000 km et plus de prise en charge par Peugeot ( 1 600 € à débourser).
Je trouve ça scandaleux de faire peser, un défaut connu de fabrication, sur les clients !

N'hésitez pas à me contacter.

Cordialement.

Syl20


Que faire en cas de litige ?

UFC-Que Choisir
UFC-Que Choisir


Flo86
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 1
Enregistré le : 22 juin 2022, 10:26

Re: 2008 : Rappel bidon par Peugeot qui se défausse sur ses clients

Messagepar Flo86 » 22 juin 2022, 10:45

Bonjour,
Comme nombre de Clients PSA/Citroën, mon véhicule 3008 (2018) a été pris en charge/remorqué par "Peugeot Assistance" après que le voyant rouge de "Problème de pression d'huile moteur" a apparu sur mon tableau de bord. Peugeot a remplacé une vingtaine d'éléments ... dont la courroie de distribution.
Peugeot m'a indiqué prendre en charge de façon exceptionnelle et gracieuse les travaux sur le moteur. Peugeot m'a par contre facturé la location d'un véhicule de remplacement. La stratégie est grossière et ne vise qu'à masquer un défaut de conception "structurel" sur ses moteurs "PureTech".
Je subis deux préjudices, celui lié à l'immobilisation de mon véhicule et celui lié à sa perte de valeur vénale (des travaux sur un moteur ne sont pas "neutres" et ne peuvent pas être dissimulés en cas de revente). Mais, le plus grave est que Peugeot m'a délibérément laissé utiliser un véhicule dangereux pendant plus de 6 mois. En effet, j'ai très tôt interrogé Peugeot quant à l'apparition sporadique et inexpliquée (le niveau étant conforme) d'un voyant orange de "défaut d'huile". Alerté par un garagiste qui connaissait ce problème "structurel" de courroie, j'ai très tôt demandé à Peugeot si mon véhicule pouvait être concerné par ce problème. La réponse à été à deux reprises négative. J'ai, de façon avisée, demandé par écrit l'extension de ma garantie d'entretien/maintenance. "Étonnamment", celle-ci m'a été refusée, après que j'ai du relancer plusieurs fois par écrit pour obtenir une réponse du concessionnaire.
La réglementation européenne est extrêmement claire, tout constructeur automobile est obligé de rappeler ses véhicules déjà commercialisés, s'il s'avère qu'ils peuvent porter atteinte à la sécurité routière. Peugeot (Stellantis) s'expose à de lourdes sanctions en ne respectant pas cette réglementation.
Pour lancer une action de groupe, la loi française précise qu'il faut s'appuyer sur une association de consommateurs agréée (c'est la cas d'UFC-que choisir) et être a minima deux plaignants ...
Je suis déterminé à aller dans cette direction et cherche au moins une personne disposée à m'accompagner. Il n'y a aucune charge financière (c'est l'association qui la porte) et s'il devait y en avoir une, je porterai celle-ci.
A vous lire !
Cordialement.

Bonjour,

Je suis actuellement en possession d'une Peugeot 308 II 1,2 L Puretech 130ch (depuis 08/2020) et j'ai également été concerné par un rappel de véhicule en décembre 2020 et janvier 2021.

Suite à ce rappel, le contrôle de ma courroie de distribution a été effectué et son remplacement, à la charge du constructeur, également. Je précise que mon véhicule avait aux alentours de 100 000 kms à ce moment.

Pour information, "la dégradation de cette courroie liée à une mauvaise tenue de la toile synthétique qui rentrait sa fabrication, pouvait avoir deux conséquences :

1- La rupture de la courroie (d'où le rappel pour remplacement).
2- Le colmatage de la crépine de recirculation d'huile moteur par la pâte résiduelle formée par les déchets de cette courroie et de l'huile.
"

Source : https://www.fiches-auto.fr/articles-auto/chiffres-fiabilite-essence/s-2279-fiabilite-du-12-puretech.php

Bien que ma courroie ait été changée, je suis maintenant confronté au second problème... Concrètement, il faut changer le moteur... !

Coût de l'opération :

- 6400€ pour le remplacement du moteur.
- Un véhicule invendable par la suite, car je ne peux cacher cette anomalie au vendeur particulier.
- Un crédit en cours.

Il est évident que je ne souhaite pas me laisser faire.

Je dois me rendre chez Peugeot pour monter un dossier de prise en charge par le constructeur, en espérant qu'elle soit de 100%. Dans le cas contraire, je suis en train de me renseigner sur d'éventuelles actions collectives en préparation.

PS : Mention spéciale aux ingénieurs ayant conçu ces moteurs... !

BenoitD
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 1
Enregistré le : 27 juin 2022, 19:59

Re: 2008 : Rappel bidon par Peugeot qui se défausse sur ses clients

Messagepar BenoitD » 27 juin 2022, 20:09

Bonjour,
Je suis aussi concerné par ce problème sur ma 308 II SW 1.2 THP de 2014 (91000km).
La courroie a été changée lors de la campagne de rappel car se desagregeant.
Derrière et malgré des vidanges annuelles, le voyant huile moteur s'allumait régulièrement (ce n'avait jamais été le cas avant le changement de courroie).
Je suis donc retourné chez Peugeot qui m'a refait les niveaux d'huile et m'a demandé de rouler 1000km avant de revenir.
Résultat : "le moteur consomme de l'huile, ce n'est pas normal il faut le changer et on vous enverra un devis".
On m'informe que Peugeot pourrait prendre une partie à sa charge à condition d'avoir fait les entretiens chez eux (prime de fidélisation selon eux!).
Heureusement j'ai conservé toutes mes factures d'entretien du véhicule mais j'aimerai savoir si d'autres personnes ont pu avoir gain de cause.
Merci

olive85
Consom'acteur ****
Consom'acteur ****
Messages : 184
Enregistré le : 22 sept. 2016, 17:10

Re: 2008 : Rappel bidon par Peugeot qui se défausse sur ses clients

Messagepar olive85 » 28 juin 2022, 12:28

Salut,
"l'affaire du TCE renault nissan dacia"
https://casse-moteur-renault.weebly.com/cas_litiges_plaintes.html
https://casse-moteur-renault.weebly.com/

ressemble aux problémes Peugeot Citroen...avec la même désinvolture du constructeur...
consulter les uns, les autres, ce site de levenrek bien documenté avec de nombreux témoignages de victimes peu ou pas indemnisées, des documents complets , etc....

et surtout L'ACTION DE GROUPE qui va sans doute faire, enfin bouger les choses ...et qui peut-être éclaboussera votre constructeur.....
bon courage, ne rien lacher, des années que levenrek bosse sur le sujet TCE hs, patience!

Ilagam78
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 3
Enregistré le : 25 août 2022, 17:33

Re: 2008 : Rappel bidon par Peugeot qui se défausse sur ses clients

Messagepar Ilagam78 » 27 août 2022, 08:19

Bonjour,

Comme vous, nous n'avons que des soucis avec notre 3008 Nous avons acheté en janvier 2017 un SUV Peugeot 3008 Allure 1,2 L puretech à la concession Peugeot Car Avenue de Metz Nord située 147 route de Thionville 57050 METZ.
Nous avons signé pour une LOA.

A ce jour, quand nous nous rendons sur notre espace PSA nous n'avons plus accès à notre contrat ni à notre plan de financement.
Les entretiens de la voiture ont toujours été effectués et de très importantes réparations ont déjà été effectuées, ce qui laisse grandement douter de la fiabilité de la voiture lors de l’achat.

Nous avions constaté depuis quelques temps déjà une surconsommation d’huile, l’allumage régulier du voyant défaut moteur et une perte de vitesse.

Cela a été signalé lors des différents entretiens.

Le 6 mai 2022, le voyant moteur s’allume une nouvelle fois et la voiture manque de puissance. M De nouveaux travaux sont effectués (changements bougies, vérification crépine, …).

Le 7 juin 2022,on nous indique qu’il faut changer le moteur.
Le moteur et l'embrayage ont été remplacés.

Une nouvelle panne est apparue le 22 août, soit seulement 3 semaines après avoir récupéré notre voiture. Il est maintenant nécessaire de changer l’alternateur.

Tous les entretiens ont été effectués et Peugeot nous prend de haut... le garage qui entretient notre voiture est le seul à dire qu'effectivement ce n'est pas normal. Il n'y a quasiement plus aucune pièce d'origine.

Au vu du nombre de soucis identiques, une action collective serait peut-être envisageable...
Haut

N308
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 1
Enregistré le : 30 août 2022, 13:42

Re: 2008 : Rappel bidon par Peugeot qui se défausse sur ses clients

Messagepar N308 » 30 août 2022, 13:48

Bonjour, avez vous trouvé une sollution auprès de Peugeot ?
J'ai rencotré exactement le meme problème cet été sur mon départ en congés. On m'annonce aujourd'hui un moteur HS sans prise en charge par Peugeot alors que la courroie a été vérifié lors de la derniere révision et que bien qu'ayant insisté sur ce point on m'a dit que le changement pouvait attendre
Je me suis retrouvé sur l'autoroute sans freins avec ma femme enceinte et ma fille de 3 ans ! Les conscequences auraient pu être dramatiques !
Y a t il eu une action de groupe à laquelle je peux me joindre ?
Bonjour,
Comme nombre de Clients PSA/Citroën, mon véhicule 3008 (2018) a été pris en charge/remorqué par "Peugeot Assistance" après que le voyant rouge de "Problème de pression d'huile moteur" a apparu sur mon tableau de bord. Peugeot a remplacé une vingtaine d'éléments ... dont la courroie de distribution.
Peugeot m'a indiqué prendre en charge de façon exceptionnelle et gracieuse les travaux sur le moteur. Peugeot m'a par contre facturé la location d'un véhicule de remplacement. La stratégie est grossière et ne vise qu'à masquer un défaut de conception "structurel" sur ses moteurs "PureTech".
Je subis deux préjudices, celui lié à l'immobilisation de mon véhicule et celui lié à sa perte de valeur vénale (des travaux sur un moteur ne sont pas "neutres" et ne peuvent pas être dissimulés en cas de revente). Mais, le plus grave est que Peugeot m'a délibérément laissé utiliser un véhicule dangereux pendant plus de 6 mois. En effet, j'ai très tôt interrogé Peugeot quant à l'apparition sporadique et inexpliquée (le niveau étant conforme) d'un voyant orange de "défaut d'huile". Alerté par un garagiste qui connaissait ce problème "structurel" de courroie, j'ai très tôt demandé à Peugeot si mon véhicule pouvait être concerné par ce problème. La réponse à été à deux reprises négative. J'ai, de façon avisée, demandé par écrit l'extension de ma garantie d'entretien/maintenance. "Étonnamment", celle-ci m'a été refusée, après que j'ai du relancer plusieurs fois par écrit pour obtenir une réponse du concessionnaire.
La réglementation européenne est extrêmement claire, tout constructeur automobile est obligé de rappeler ses véhicules déjà commercialisés, s'il s'avère qu'ils peuvent porter atteinte à la sécurité routière. Peugeot (Stellantis) s'expose à de lourdes sanctions en ne respectant pas cette réglementation.
Pour lancer une action de groupe, la loi française précise qu'il faut s'appuyer sur une association de consommateurs agréée (c'est la cas d'UFC-que choisir) et être a minima deux plaignants ...
Je suis déterminé à aller dans cette direction et cherche au moins une personne disposée à m'accompagner. Il n'y a aucune charge financière (c'est l'association qui la porte) et s'il devait y en avoir une, je porterai celle-ci.
A vous lire !
Cordialement.

Un problème juridique - Abonnement intégral Que Choisir + 4 questions juridiques

 


  • A lire aussi
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Fiabilité »



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

En savoir plus