FORUM QUE CHOISIR
Que Choisir : Expert - Independant - Militant
retour au site

Problème pose Fenêtres

Mimon
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 1
Inscription : 03 Jan 2017, 09:20

Problème pose Fenêtres

Messagepar Mimon » 03 Jan 2017, 09:55

Bonjour à tous,

Je me permets d'envoyer un message dans l'espoir d'avoir un peu d'aide pour connaitre la meilleure procédure à suivre.
Nous avons fait avec ma femme faire des travaux dans une maison que nous avons acheté. Tout y est passé et globalement, pas grand chose à redire si ce n'est un dépassement de un mois et demi sur la date initialement prévue de fin de travaux et des passages incessant depuis pour terminer des petits points par-ci par-là.

Mon majeur problème réside dans la pose des menuiseries. Nous avions constaté avec ma femme une résistance à la fermeture de notre porte principale, cette dernière est neuve et nous somme obligés de la claquer pour pouvoir la fermer. Pour l'entrepreneur général, cette situation lui semblait normale, nous avons donc haussé le ton une première fois pour faire intervenir le constructeur pour avoir l'avis d'un professionnel quant à la pose des menuiseries.

Après le passage de ce dernier, il s'avère que non seulement la porte principale n'est pas posée droite, mais également 6 menuiseries sur 8 avec un décalage allant jusqu'a 6mm provoquant également des problèmes d'équerrage et une fenêtre sur laquelle il y a un vrai problème d'étanchéité. Depuis ce jour mon entrepreneur fait preuve de mauvaise foi en me disant que les menuiseries posées de travers ne posent pas de problème d'étanchéité, et qu'il ne souhaitait même pas réaliser de test d'étanchéité sur mes fenêtres.

Bref, je voulais savoir quelle était la meilleure procédure à votre sens dans ce cas précis ?
--> Courrier recommandé ? avec quel contenu ?
--> Dépos de plainte ? pour quel motif ? vice caché ?
--> Constatation par huissier ? par un autre organisme (lequel) ?

Merci pour vos idées/conseils

Bonne journée

Architruc91
Consom'acteur *
Consom'acteur *
Messages : 2
Inscription : 10 Jan 2017, 11:27

Re: Problème pose Fenêtres

Messagepar Architruc91 » 10 Jan 2017, 11:43

Bonjour,
L'entrepreneur a obligation de poser les menuiseries dans les règles de l'art soit le DTU 36.5:
7.6.1 Tolérances hormis celles des huisseries en acier des portes
La règle est de mettre en œuvre la fenêtre au mieux, compte tenu des écarts réels du gros œuvre ; les tolérances de celui-ci, telles que définies dans l'Annexe B , permettent de respecter celles des fenêtres après pose, données ci-après :
Défaut de verticalité
dans le plan perpendiculaire à la fenêtre (faux aplomb) : 2 mm/m ;
dans le plan de la fenêtre : 2 mm/m.
Défaut d'horizontalité (faux niveau)
2 mm pour les largeurs intérieures ou égales à 1,50 m ; 3 mm au-delà. La différence de longueur des deux diagonales du dormant doit être inférieure à 2 mm par mètre de la longueur des diagonales.
Axe de la fenêtre par rapport à l'axe de la baie et positionnement de la fenêtre dans la baie Latéralement, la fenêtre est positionnée à ± 5 mm par rapport à l'axe de la baie et les cochonnets sont équilibrés au mieux en fonction de l'état de la baie. En outre le jeu entre ouvrant et dormant ne doit pas s'écarter de plus de 2 mm par rapport à la cote nominale des plans, le cadre ouvrant servant de référence. En tout état de cause les écarts de pose ne doivent pas constituer un obstacle au bon fonctionnement de la menuiserie et à son aspect, par exemple alignement des traverses.
7.6.2 Tolérances spécifiques des huisseries en acier de portes
Les défauts de rectitude et d'aplomb des montants d'huisserie ne doivent pas excéder 2 mm dans les deux plans verticaux. De plus, le défaut de parallélisme entre montants ne doit pas excéder 2 mm dans tous les plans. Les défauts de rectitude et de niveau de la traverse ne doivent pas excéder 2 mm pour le premier mètre et, sous un maximum de 4 mm, 1 mm par mètre supplémentaire. Les défauts d'équerrage de l'huisserie après pose ne doivent pas excéder 2 mm sur 50 cm.

Donc si il n'a pas respecter cela sa pose n'est pas conforme.
A faire: ne surtout signer aucun PV de réception et mettre en demeure l'entrepreneur de s’exécuter dans les règles de l'art par LRAR (en lui imposant une date butoir d'environ 15 jours après la lettre) et préciser que toute inaction entrainera un recours auprès de son assureur décennal. Cela devrai le faire réagir.
Bon courage


Que Choisir vous propose également

UFC-Que Choisir
UFC-Que Choisir

Un problème juridique - Abonnement intégral Que Choisir + 4 questions juridiques

 


  • A lire aussi
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Travaux »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité